20 février 2005

Blogônes... Version Nietzsche

Pour moi la journée a commencé avec l'arrivée (avec un peut de retard) de Fabrice à midi. Après un repas sympa avec ma chérie, on est partis en bus vers le lieu de rendez vous. Arrivé sur place avec quelques minutes de retard, pas trace de l'attroupement espèré. Mais deux charmante jeunes filles présentes nous reconnaissent. Il s'agit de Stéphanie et Ingrid. Après quelques instants d'attente, voilà Rems, suivi peut après de Benoit, accompagné de deux acolytes au cas où ne serions pas venu, Etienne et Charly. Après discussion, nous décidons de faire un tour dans le vieux Lyon, en passant sur la passerelle du palais de justice, qui tressaute sous les bonds de Benoit,  là nous découvrons entre autres la fameuse tour rose (que je n'avais jamais vu)

ainsi qu'un chien rigolo qui surveille les allées et venues de la rue

Après un petit passage par certaines traboulles du vieux Lyon, nous repartons dans le centre pour trouver un bar sympa où se réchauffer. On fini par se poser au Voxx où autour d'un verre (coca fraise pour Benoit, mélange étrange mais apparement bon) on fini par briser la glace pour de bon, souvenirs de délires, de concerts, de déménagements et plein d'autres choses (j'ai mauvaises mémoire).

De gauche a droite: moi, Stéphanie, le grand Rems, Ingrid, Etienne mal réveillé (le deuxième comparse de Benoit), et Benoit.

 L'un des acolytes de Benoit nous quitte en cours de route. Après une paire d'heure, Stéphanie propose un restau, où nous atterrirons sans Rems, qui a d'autres obligations, mais espère nous retrouver après.
La soirée au Tex Mex est mémorable, Etienne finis par se réveiller, et tout le monde s'est bien marré, il y aura une plainte pour tableau pas droit sur le mur (lol), des discussions plus ou moins sérieuses, un concours de tentative de léchage de coude (personne n'y est parvenu, si quelqu'un y  arrive, la photo  m'intéresse), et des délires divers. Je ne me rapelle pas de tout, mes deux margarita m'ayant un peut cogné derrière la tête. Arrivé onze heures, on fini par se séparrer pour rentrer chez soi, moi et Fabrice accompagnant Ingrid jusqu'à Bellecour (je préfère toujours avoir un garde du corps lol).

En résumé, une très bonne après midi que je ne regrette pas. Je suis vraiment content d'être venu, maintenant que c'est fait je dois avouer que je n'en mennais pas large, car j'avais un peu peur qu'on ne s'apprécie pas IRL, mais finallement tout c'est bien passé. On remet ça quand vous voulez. A+

P.S. Pour les intéressés, si vous vouez que j'enlève la photo de groupe, n'hésitez pas à me le dire.

Posté par Nietzsche à 15:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Blogônes... Version Nietzsche

    Moi, j'aime beaucoup cette photo de groupe

    Posté par fabrice, 20 février 2005 à 18:12 | | Répondre
  • Evidemment

    T'es pas dessus. On attend toujours ta version au fait, ainsi que celle de Stéphanie, et aussi celle d'Ingrid et de Benoit, non mais.

    Posté par Nietzsche, 20 février 2005 à 19:29 | | Répondre
  • Bien sûr....

    J'ai les yeux fermés sur la photo comme de par hasard lol

    Posté par Ingrid, 20 février 2005 à 20:20 | | Répondre
  • Ingrid> tu n'as pas les yeux fermés, mais tu regarde sosus tes cils, comme seules les séductrices savent le faire

    Nietzsche> ce soir, minuit, l'article sera en ligne

    Posté par fabrice, 20 février 2005 à 22:43 | | Répondre
  • Fabrice m'as oté les mots de la bouche. Mais c'est marrant tu as les yeux presque fermés sur toutes les photos.

    Fabrice> Je verrais ça demain, parce que ce soir je vais me coucher. Bises aux filles.

    Posté par Nietzsche, 20 février 2005 à 22:54 | | Répondre
  • ahIngrid, faudra que tu nous refasses ce regard alors
    Pour mes photos, faudra attendre que je finisse d'abord la péloch, et que je la fasse développer, et ensuite scanner

    Posté par stéphanie, 26 février 2005 à 13:35 | | Répondre
Nouveau commentaire